Jacques Blin

Jacques Blin : 1920 - 1995.

 

De formation scinetifique, Jacques Blin abandonne sa carrière d'ingénieur aéronautique pour se consacrer à sa passion la céramique. Dans les années 1950, il crée son atelier à Paris, et produit au départ des lampes, puis des vases et des coupes stylisés.

 

Première exposition en 1953 au Porte des Salons des Ateliers Arts à Versaille, au coté de Georges Jouve et Paul Chambost.

 

Passionné, il s'est engagé dans la chambre Syndicale des Céramistes et Ateliers d'Art de France, pour défendre les métiers d'art pendant 20 ans (jusqu'en 1991). A ce titre il sera Président de cette chambre syndicale, et du Salons des Ateliers d'Art de France, qui est aujourd'hui le Salon Maison-Objet.

Pendant cette période, il est aussi Vice Président de l'Académie Internationale de la Céramique, dont le siège est toujours à Genève, en Suisse.

 

Son style très personnel est reconnaissable par son émail nuageux et son iconongraphie riche de motifs zoomorphes, mythiques, et botanniques. L'émail est souvent monochrome et nuageux, souvent bleu ou vert  léger, ou bleu turquoise.

 

J'aime les céramiques de Jacques Blin : des coups de coeur  et des coups de mémoire  : les dessins parfois drôles, simples et minimalistes me touchent. Ils réveillent l'amnésie des sens, et questionnent mon jardin secret. 

 

Blin, c'est un faiseur de rêves et d'histoires.

 

Les séries de vases aux oiseaux  me rappellent les épisodes des Shadoks de mon enfance.  Les machines volantes, ce ne sont pas que les souvenirs des "Fous du volant" c'est surtout la fantaisie du rêve, la légèreté du mystère, la naiveté du paradis, et l'espoir d'un monde plus beau, plus libre, affranchi de lois et de hiérarchies.

 

Je ressens les oeuvres de Jacques Blin comme une vision émotive et libérée de l'évolution de Charles Darwin dans la céramique céleste. 

 

Copyright.

Collection personnelle.

Toute connaissance commence par les sentiments. (Léonard de Vinci)

 Le ciel et la terre sont en nous.  (Gandhi)

La vie , comme l'eau de mer, ne s'adoucit qu'en s'élevant vers le ciel. (Alfred de Musset)

La vérité est en marche et rien ne l'arrêtera. (Emile Zola)

 

Le monde est beau en dehors de lui point de salut.   (Albert Camus)

 

Jusqu'à ce jour, rien de ce qui donne de la couleur à l'existence n'a encore eu son histoire.   (Friedrich Nietzche)

 

La paix est une création continue.  (Raymond Pointcarré)

Hommages 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© 2014 www.art-angelux.com